JUMELAGE CARROUGE-CARROUGES(F) / info@jumelagecarrougevd.ch /  1084 Carrouge/VD

  • w-facebook

© 2019 Jumelage Carrouge-Carrouges(F)

CARROUGES ET SON BLASON

Comme pour Carrouge dans le canton de Vaud, le nom de Carrouges en Normandie vient du latin «Quadrivium» qui signi­fie le carrefour de quatre routes.

Les gueules et l'or sont les couleurs traditionnelles de la Normandie, ce qui permet de placer Carrouges dans son contexte géographique. Le château symbolise celui de la commune. La patte de léopard est l'un des éléments du blason de la Normandie. Les roses indiquent que la Sainte Vierge est la sainte patronne de Carrouges. Les ornements représentent du chêne pour rappeler la forêt du Parc Normandie Maine, dont Carrouges est l'élément central. La couronne de tours est le sym­bole échu aux communes; elle permet d'indiquer que le blason est celui d'une commune et non d'un seigneur.

QUI EST CARROUGES ?

Carrouges est une commune de 760 habitants qui comprend un bourg et quelques hameaux, pour une superficie de 800 hectares. C'est un centre régional, on y trouve donc un certain nombre de commerces tels que deux pharmacies, deux hôtel-restaurants, un restaurant, une crêperie bien sûr, deux bars, deux coiffeurs, deux boulangers, un boucher, un charcutier, un garage, une maison de retraite, trois médecins, deux agences bancaires, la poste, la perception des impôts, un notaire et deux agences immobilières. Il ne reste plus que cinq agriculteurs-éleveurs de vaches laitières.

 

C'est éga­lement à Carrouges que se situe le siège du Parc Régional Normandie-Maine et le château de Carrouges (14ème-17ème siècles). On y trouve encore deux écoles primaires comptant chacune cent élèves et un collège.

MAIS C'EST OÙ CARROUGES ?

Situé à 28 km d'Alençon, à 26 km d'Argentan et à 17 km de La Ferté-Macé, Carrouges a toujours été un carrefour (d'où son nom) entre le Maine et la Normandie, et entre Paris et le Mont-St-Michel.

Contrairement à celle de la région (canton), la population du village de Carrouges n'a pas connu d'évolution démographique marquante depuis plus d'un siècle. Le bourg comptait environ 800 habitants au 19ème siècle; le canton, qui en comptait près de 13 000 en 1886, n'en compte plus que 4 600 aujourd'hui.